Histoire de la réflexologie

Et si l’histoire de la réflexologie vous devenait familière ? Mais comment ? A première vue, en connaissant son histoire, ses racines ancestrales et peut-être ensuite en l’essayant …

Je vais vous compter tout cela d’un point de vue holistique et scientifique, pour que la réflexologie ne vous soit plus inconnue. Pour que vous puissiez vous projeter et permettre une transmission à travers le monde et les générations futures. C’est parti ?

Quand commence l’histoire de la réflexologie ?

La réflexologie est d’abord multi-culturelle.
La réflexologie, née 12 000 ans avant J-C. au Pérou, fut pratiquée comme un massage réflexe du corps, par les Incas. Cette civilisation ancienne réalisait et cultivait le massage réflexe des pieds, qu’elle considérait comme un art sacré. D’ailleurs pour eux, les pieds symbolisaient le lien reliant l’homme à l’univers qui l’entoure.

Les Incas auraient ensuite transmis ce savoir aux indiens d’Amérique du Nord, principalement aux Cherokee.

La réflexologie a également d’autres origines : égyptiennes, grecques et asiatiques. En effet, elle y est pratiquée depuis plus de 5000 ans. Essentiellement à partir d’une fresque retrouvée en 1899 à Saqqarah, nous savons que des soins de réflexologie étaient réalisés sur les pieds et les mains des patients.

Reproduction d’une partie du tombeau d’Ankhmahor (Saqqarah, 2230 avant J.-C.) nommé « la tombe des physiciens »

Faisons maintenant un bon en avant de plusieurs siècles ! Sachez que que certaines personnes ont utilisé la réflexologie, telles que Benvenuto Cellini en auto-traitement (orfèvre et sculpteur italien ; 1500-1571) ou le Président Américain James Abram Garfields (1831-1881).

Du massage réflexe vers la réflexologie occidentale.

Au début du XXème siècle, le « massage réflexe » change de terme pour devenir la « réflexologie », autrement dit l’étude des réflexes. A cette période, la réflexologie, fut développée en Occident par des médecins américains et européens. Ils ont alors étudié le rôle des réflexes au sein du système nerveux. Les premières études scientifiques reposent sur des travaux neurologiques européens menés à la fin de XIXème siècle.

C’est ainsi qu’en 1870, un médecin et physiologiste russe nommé Ivan Pavlov (1849-1936), établit sa « Théorie des réflexes conditionnés ». Celle-ci met en évidence un lien direct entre un stimulus et une réaction. Ainsi, pour obtenir une réaction il faut déclencher un stimulus. De ce fait, les stimuli réalisés par pressions des zones réflexes du pied ont une action sur le système neuro-végétatif, qui lui-même contrôle le fonctionnement autonome des glandes, muscles et organes.

Plus récemment, dans les années 30, il y eu la découverte de la thérapie zonale. Basée sur la neurophysiologie médicale, cette thérapie a été initiée par Mme Eunice Ingham. Cette kinésithérapeute américaine transmis son enseignement dans le monde entier.

La réflexologie est donc l’étude des réflexes.

Prenez soin de vous avec la réflexologie !

L’histoire de la réflexologie le prouve. Etre Réflexologue c’est accompagner l’humain vers un bien-être et une santé durable. C’est aussi collaborer en complémentarité avec des professionnels de santé, paramédicaux et praticiens bien-être.

La réflexologie plantaire n’est ni massage, ni un acte médical. Elle ne se substitue à aucun traitement médical, ne pose aucun diagnostic médical et n’intervient dans aucune décision thérapeutique. Cette médecine naturelle est un outils d’accompagnement complémentaire à effets thérapeutiques, axée sur la prévention et le mieux-être.

 Élodie Rousselle
Élodie Rousselle

Réflexologue certifiée depuis 2016 en réflexologie plantaire & palmaire, et depuis 2019 en réflexologie crânio-faciale. Ancienne assistante en Posturologie et Sportive de haut niveau.
Spécialisée en Prévention et Gestion du Stress

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *